Menu
Toujours terminer sur une note positive 15 juin 2016

Toujours terminer sur une note positive

Un des souvenirs les plus marquants pour la majorité des enfants est sans doute la première fois qu’ils montent à bicyclette. Pour Jazz et moi, le grand jour était enfin là! Les roues de pratique ne supportaient plus le poids de ma fille. Jazz était assez grande que, lorsque la bicyclette penchait d’un côté, les supports de métal fléchissaient. Casque, protège-coudes et tout l’équipement de protection en place, nous étions prêts.

« Es-tu prête, chérie?
– Je pense, répondit Jazz, le regard inquiet et la voix tremblante.
– Tu vas voir, ça va bien aller. Je vais rester juste à côté de toi, t’en fais pas. L’important, c’est de ne pas arrêter de pédaler. »

À vrai dire, ce n’est pas tout à fait vrai. Le plus important, c’est plutôt de « ne pas abandonner ».
J’ai couru comme jamais dans ma vie cette journée-là. J’ai dû faire tout un spectacle pour les voisins dans la rue. J’étais complètement crevé à essayer de suivre ma fille pour m’assurer qu’elle ne tombe pas. Mais comme c’était inévitable, elle est tombée. Plusieurs fois plutôt qu’une. Et la dernière fois, elle s’est fait suffisamment mal pour qu’on rentre à l’intérieur chercher la trousse de premiers soins.

« Je ne veux plus essayer, papa, pleurait Jazz. Ça fait trop mal.
– Allons, ma chérie, on va faire un petite pause et on retourne. Tu ne peux quand même pas abandonner.
– On le fera un autre jour, je ne veux plus essayer. »

Je ne suis ni psychologue ni sadique. Mais je sais que si on termine sur une mauvaise note, comme cela semblait se faire, ce n’est pas de bon augure.

Quinze minutes plus tard.

« Papa, papa! J'ai réussi. Wow, c’était tellement cool! J’ai tellement hâte de dire ça à mes amies!
– Bravo, championne! Je suis tellement fier de toi! Bravo! »

Mettez tous vos efforts pour faire en sorte qu’un essai ne se termine pas de manière négative. Plus de temps vous laisserez s’écouler entre le dernier échec et la prochaine tentative, plus difficile ce sera de « remonter la bête ». Que ce soit un travail scolaire qu’on n’arrive pas à résoudre ou un sport qu’on essaie pour la première fois. Soyez patient et démontrez de la compassion. Mais autant que possible ne laissez pas la journée se terminer par une mauvaise note. La victoire sera d'autant plus douce.

Extrait du livre : Tout pour réussir en famille recomposée de Yannick Therrien

Pour continuer la lecture, cliquez ici >>

Articles récents

<strong>Protection de la neutralité web</strong>
12 juillet 2017BlogueProtection de la neutralité web

Aujourd’hui est la journée de la neutralité du réseau. L’internet ouvert comme on la connaît est en véritable voie >>

<strong>La « famiglia »</strong>
25 mars 2016BlogueLa « famiglia »

J’ai de la difficulté avec les familles qui sont sous un régime de « terreur », aussi subtil soit-il, basé sur le >>

<strong>Qu'est ce que l'âme sœur de nos jours?</strong>
04 février 2016BlogueQu'est ce que l'âme sœur de nos jours?

J’ai cessé de me poser la question à savoir si l’âme soeur existait après ma rencontre et ma relation avec celle que j’avais >>

<strong>CES Las Vegas: Les tendances technologiques à surveiller de 2016 </strong>
07 janvier 2016BlogueCES Las Vegas: Les tendances technologiques à surveiller de 2016

Le Consumer Electronics Show, ou CES, est un salon consacré à l'innovation technologique dans tous les domaines. Ce salon a lieu >>

<strong>Pourquoi attendre la nouvelle année pour trouver le bonheur?</strong>
19 décembre 2015BloguePourquoi attendre la nouvelle année pour trouver le bonheur?

Et vous, qu’est-ce qui ferait votre bonheur?

Et vous? Qu’est-ce que vous cherchez à améliorer >>

<strong>Nouveau matin, nouveau départ</strong>
16 décembre 2015BlogueNouveau matin, nouveau départ

Je plains ceux qui doivent « gagner leur vie » plutôt que ceux qui « gagnent dans leur vie ». Si chaque matin, la première pensée >>